Actualité

Vögele: adoption de normes sociales

L'entreprise de prêt-à-porter Charles Vögele Holding SA a annoncé sa décision, dans son rapport d'activités 2000 ainsi que sur son site web, de demander à ses fournisseurs de se faire certifier SA 8000.

Une délégation d'ACTARES a donc rencontré Peter Graf, président de la direction générale de Vögele afin de recueillir des informations sur la politique de l'entreprise concernant les conditions de travail chez ses fournisseurs et la mise en oeuvre de normes sociales.

Vögele, dont la maison-mère se trouve à Pfäffikon (SZ), dispose de filiales de vente dans cinq pays européens et de fournisseurs (fabricants des vêtements) en Europe (Italie, Turquie, Portugal, Grèce, Angleterre) et en Asie (Inde, Bangladesh, Chine et Indonésie). Selon Peter Graf, la direction a la ferme intention d'ici la fin 2003 d'avoir convaincu 90% de ces derniers de se faire certifier selon les normes SA 8000. D'ici fin 2001, tous devraient avoir introduit leur demande de certification. Vögele a mandaté deux consultants (Amana SA à Aarau et Cal Safety Compliance Corporation aux USA) pour préparer les fournisseurs à la certification par des séminaires de formation et d'information ainsi que des contrôles préalables.

Le choix pour les normes SA 8000 se justifie, selon l'entreprise, par le fait qu'il s'agit des normes les mieux connues au niveau international et, à son avis, les mieux acceptées par tous les stakeholders.

Les normes SA 8000 sont peu exigeantes concernant le contrôle des sous-traitants (ceux qui fournissent les fournisseurs). Afin de remédier à ce manque, Vögele a donc décidé d'englober également ces derniers dans le processus de certification. Vögele veut limiter les sous-traitants à deux par fournisseur direct. Le surcoût de production provoqué par l'amélioration des conditions de travail et la mise en place du processus de certification sera pris en charge par la maison-mère qui offrira des prix d'achats supérieurs. Cette prise en charge des coûts s'étendra à l'ensemble de la production. Les autres clients du fournisseur en profiteront donc aussi. A long terme, il sera répercuté sur les consommateurs. ACTARES reconnaît l'importance et le sérieux de cette démarche. Elle entend suivre son développement et encourager la société dans son désir d'une concrétisation rapide. Vögele a promis une information régulière sur les avancées du processus de certification à partir de l'automne 2001. ACTARES va suivre ce dernier de près et poursuivre le dialogue entamé.