Flashs du mois

Il faut aussi compter avec les pirates informatiques !

Comme si les crises auxquelles nous sommes actuellement confrontés ne suffisaient pas, notre économie et notre société doivent également faire face à la cybercriminalité.

Le sujet est bien connu, mais il a été relégué à l'arrière-plan en raison des menaces graves qui pèsent sur la situation mondiale - guerre en Europe, inflation, sécurité énergétique, changement climatique, menace de famine. Une lecture à ce sujet pourrait d'autant plus constituer une diversion passionnante pendant la pause estivale. Ainsi, un nouveau livre du célèbre expert suisse du « darknet » Otto Hostettler est paru en mai. Hostettler est l'auteur de « Darknet ; die Schattenwelt des Internets », qui est en vente depuis 2017. Il est également cofondateur du réseau de recherche «investigativ.ch» et coprésident de la plateforme de recherche «lobbywatch.ch». Son nouvel ouvrage «Underground Economy», qu'il a rédigé en collaboration avec Abdelkader Cornelius, spécialiste allemand de la sécurité informatique et fin connaisseur de la cybercriminalité, est maintenant disponible.

Tous deux décrivent la menace que représente une industrie du piratage informatique sans scrupules et très rentable, dont les débuts remontent aux années 80. Les victimes ne sont pas seulement des groupes et des PME, mais aussi des services publics et des Etats entiers, qui sont souvent mal préparés aux cyberattaques - et donc la société dans son ensemble. 

Mais il y a aussi une bonne nouvelle : les auteurs s'y connaissent en matière de protection des entreprises comme des particuliers contre les cyberattaques. 

Underground Economy – Wie Cyberkriminelle Wirtschaft und Staaten bedrohen 

NZZ Libro 192 pages, allemand, relié CHF 34.-, ISBN 978-3-907291-67-2