Archive: 2004

Premier Dîner AAA: une réussite

→ Article

Notre Assemblée générale 2004

→ Article

Cotisations et dons à déduire de vos déclarations fiscales à Genève

→ Article

Décharges de la région bâloise: quels risques ?

Les interventions d'ACTARES lors de cinq assemblées générales d'entreprises chimiques et pharmaceutiques, pour exiger l'assainissement de leurs décharges dans la région bâloise, ont mené à une discussion avec les responsables de la sécurité de ces décharges. Les doutes subsistent quant à la juste évaluation des risques, et à un assainissement complet et dans un délai raisonnable.

→ Article

Le « groupe éthique » : Réflexions sur l’économie responsable

Fondé dès les débuts d’ACTARES, le « Groupe Ethique » est un forum utile à la réflexion économique dans une perspective éthique et au service d’ACTARES. Ouvert à toutes et tous, le groupe est composé d’une quinzaine de personnes. Il s’organise avec une présidence tournante et son propre secrétariat.

→ Article

Notes de lecture: Un dossier sur Nestlé

→ Article

Rapports de durabilité des entreprises suisses en 2004

Depuis sa fondation, ACTARES a demandé aux entreprises suisses de fournir dans leurs rapports une information transparente sur la "durabilité". Nous avons comparé et évalué il y a deux ans les premiers rapports sur la durabilité des entreprises suisses cotées en bourse, d'après les critères de la Global Reporting Initiative (GRI) (voir Lettre d'information n° 7). Depuis l'an dernier, l'Institut for Sustainable Management (IfSM) de la Haute Ecole Spécialisée du Nord-ouest de la Suisse (Argovie) a repris ce thème. Il a publié en octobre les résultats d'une deuxième étude plus large sur les informations concernant la durabilité figurant dans toutes les publications des entreprises suisses.

→ Article

Durabilité : les recettes de Lindt & Sprüngli pourraient encore être affinées…

Au printemps 2004, ACTARES est entrée en contact avec Lindt & Sprüngli pour savoir quelles mesures la société envisageait de prendre pour améliorer son information sur les aspects éthiques et environnementaux de ses activités. Cette démarche est liée au classement assez médiocre de l'entreprise dans l'étude de la HES du nord-ouest de la Suisse sur les informations des entreprises suisses relativement à la durabilité. Donnant suite à cette intervention, Lindt & Sprüngli a invité ACTARES pour en discuter. Lindt & Sprüngli pratique une gestion respectueuse de l'environnement dans ses centres de production. En revanche, dans le domaine complexe et sensible de l'acquisition des matières premières, la réflexion ne fait que commencer. Le chemin à parcourir est encore long pour une production de pralinés avec garantie de respect des droits humains et des normes environnementales au niveau de l'ensemble de la chaîne des fournisseurs.

→ Article

Editorial: Des actionnaires "fantômes"

→ Article

Secrétariat de Genève : Nouvelle responsable

→ Article

Syngenta : Discussions autour du Paraquat

Syngenta défend bec et ongles son herbicide Gramoxone à base de Paraquat. Ce produit hautement toxique représente plusieurs centaines de millions de francs de son chiffre d’affaires. Le produit est sûr, s’il est utilisé correctement. Problème : Syngenta ne peut pas garantir que les milliers de travailleuses et travailleurs agricoles qui en font usage quotidiennement suivent correctement les instructions. Dans ces conditions, un nouvel accident grave dû au Gramoxone n’est pas exclu.

→ Article

Serono Visite à Corsier/Vevey

A la suite des contacts d’ACTARES avec Serono, l’entreprise nous a proposé de visiter le "Serono Biotech Center" de Corsier-sur-Vevey (VD). Une petite délégation d’une dizaine de nos membres s’y est rendue au mois de février et a été reçue par le directeur du site ainsi que les cadres de l’entreprise compétents sur les questions nous intéressant. Une présentation théorique de l’entreprise, en général, et du site de Corsier, en particulier, a été suivie par une visite des installations et des laboratoires.

→ Article

Kiosk AG: Salaires minimaux trop bas et travail sur appel

Février 2004, Kiosk AG, entreprise du groupe Valora, fait les gros titres des journaux. Les collaboratrices et collaborateurs se plaignent, en effet, d’un climat de travail déplorable et de se voir fréquemment fixer leurs horaires de travail à très court terme. La presse dénonce également le bas niveau des salaires, même pour les employées de longue date. L’assemblée générale de Valora a été l’occasion d’apprendre qu’il n’y aurait plus de salaires inférieurs à Fr. 3'300.- depuis ce mois d’avril.

→ Article

Nestlé : Meilleures relations avec les syndicats demandées

Lors de l’assemblée générale de Nestlé, Catherine Herold, présidente d’ACTARES, a pris la parole pour demander que l’entreprise étende au reste du monde les accords signés au plan européen avec l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation (UITA), faîtière syndicale du secteur.

→ Article

Campagne présidentielle aux Etats-Unis : Les grandes banques misent sur le mauvais cheval

Rien de nouveau à ce que les banques suisses s’immiscent dans la politique. En revanche, qu’UBS et Crédit Suisse fassent partie des plus gros bailleurs de fonds de la campagne de George W. Bush laisse pantois. Quelle peut être la compatibilité entre son programme et les principes du développement durable ? Les soutiens généreux apportés par UBS et Crédit Suisse dans une campagne où les montants financiers jouent un rôle considérable indignent les actionnaires pour un développement durable.

→ Article

Chimiques et pharmaceutiques bâloises: Nécessité d’assainir les décharges chimiques

ACTARES a soulevé devant les assemblées générales de cinq entreprises chimiques et pharmaceutiques le problème des décharges sauvages de produits toxiques, problème bien connu de la population de la région bâloise. Les actionnaires ont exigé de la part des conseils d'administration de Novartis, Ciba Spécialités Chimiques, Clariant, Roche et Syngenta d'en finir avec les interminables négociations menées à ce propos et d'évacuer sans délai les décharges peu sûres dans lesquelles la chimie bâloise s'est débarrassée sans scrupule de ses déchets toxiques, au cours des années quarante et cinquante.

→ Article

Editorial: Quelle culture du dialogue dans les entreprises suisses?

→ Article

Entreprises suisses : Nouvelle étude sur la communication en matière de durabilité

→ Article

Transparence environnementale et sociale Quels liens avec le gouvernement d’entreprise ?

La Fondation Ethos a fait paraître cet automne une étude comparative intitulée « Les sociétés suisses à l’épreuve du gouvernement d’entreprise ». L’étude a retenu les 100 plus grandes entreprises suisses et les a classées en quatre catégories selon deux critères (voir encadré). Il nous a paru intéressant de re-situer les entreprises avec lesquelles ACTARES a eu des contacts dans ce tableau (voir encadré sur nos critères de sélection). Les entreprises les plus transparentes et les plus pointues en matière de gouvernement d’entreprise le sont-elles aussi pour les questions sociales et environnementales ?

→ Article

Serono : Gestion environnementale

ACTARES a réitéré à Serono sa demande de publication d’un rapport environnemental et social. A la suite de cette demande, Marc Aubert, directeur des services de la communication, et Antoine Glardon, responsable pour les questions de risques et d’environnement, ont rencontré des représentants de notre association. Voici les informations qu’ils ont fourni concernant la politique environnementale de Serono.

→ Article

Vögele: Nouvel élan

En 2001, la Holding Charles Vögele annonçait qu’elle entendait faire certifier selon des normes sociales, dites normes SA 8000, ses chaînes d’approvisionnement de textiles de façon à ce que soient garantis droits humains en général et droit du travail en particulier sur les sites de production. Depuis lors, la situation a quelque peu changé au sein de l’entreprise et le projet semblait être en sommeil. A l’automne 2003, ACTARES a donc repris contact avec l’entreprise pour savoir comment l’entreprise pensait procéder pour garantir des conditions de travail décentes chez ses fournisseurs textile.

→ Article

Nestlé : suite de notre intervention

Suite à l’intervention que nous avions faite en assemblée générale de Nestlé, sur deux problèmes touchant ses activités en Colombie, l’un concernant le refus du siège de Nestlé de recevoir des représentants syndicaux de ses usines colombiennes et l’autre relatif à un problème d’importation de lait périmé en poudre, nous avions reçu réponse M. C. E. Represas, Directeur général pour les Amérique.

→ Article

Campagne d’ACTARES : Que fait ma caisse de pension ?

ACTARES invité ses membres, à l’automne 2003, à prendre contact avec leurs caisses afin de savoir, d'une part, si ces dernières exercent bien leurs droits de vote en AG et, d'autre part, dans quelle mesure l'argent des retraites est investi selon des critères de durabilité prenant en compte l'environnement et le social.

→ Article

Représentation des voix de nos membres en AG des entreprises

Les membres d'ACTARES ont la possibilité de nous envoyer leurs cartes de procuration afin de faire représenter leurs voix en assemblées générales des entreprises dont ils ou elles sont actionnaires (voir encadré). La saison des assemblées générales terminée, voici un bilan de l'usage que nous en avons fait.

→ Article

Editorial: De la transparence avant toute chose - le cas de la SGS

→ Article