Initiative multinationales responsables

Que demande l’initiative pour des multinationales responsables ?

Les firmes suisses doivent respecter partout, en Suisse et à l’étranger, les standards internationaux de droits humains et de protection de l’environnement. C’est la raison pour laquelle l’initiative pour des multinationales responsables demande aux entreprises d’exercer un devoir de diligence dans l’ensemble de leurs activités, sur de possibles violations des droits humains ou des atteintes à l’environnement.

L’initiative rend les entreprises responsables devant les tribunaux suisses, si des violations de droits humains ou des atteintes à l’environnement auraient pu être évitées par l’exercice de leur devoir de diligence.

Les petites et moyennes entreprises (PME) ne sont pas soumises à ces dispositions, sauf si leurs activités se situent dans un secteur à haut risque.

L’initiative pour des multinationales responsables est soutenue par plus de 130 organisations, dont Actares.

 

Actares, qui regroupe des actionnaires, soutient l’initiative

Les droits humains et la protection de notre cadre de vie ne sont pas négociables, ni en Suisse, ni à l’étranger. Les membres d’Actares ne veulent pas de profits qui seraient source de dommages pour d’autres personnes.

Les entreprises qui méprisent le consensus mondial sur les droits humains et la protection de l’environnement doivent tôt ou tard en payer le prix - par des mises en accusation, des amendes, ou encore des règlements encore plus contraignants que ce que demande l’initiative pour des multinationales responsables. En d’autres termes, les entreprises irresponsables sont un risque pour les investisseurs. Ce risque nous concerne finalement toutes et tous. En effet, la fortune de nos caisses de pensions est investie dans les plus importantes entreprises suisses.