Actualité

Départs du comité

La 19ème assemblée générale des membres d’Actares a été placée sous le signe du changement. Six personnalités qui ont contribué à la création et au développement de l’association ont quitté le comité. Actares les en remercie, tout en jetant un regard en arrière.

En l’an 2000, des membres de l’association CANES (Convention d’actionnaires Nestlé), et de l’association des actionnaires critiques de l’UBS ont décidé d’unir leurs forces et de s’engager pour que les grandes entreprises suisses respectent des critères sociaux et environnementaux. Cet acte de naissance d’Actares a marqué le début de l’histoire d’une réussite.

Quelques points de repère
Ce qui n’a été perçu il y a vingt ans par les entreprises et par les médias que comme un groupe d’activistes remuant, est devenu, grâce à la volonté de durer et à la ténacité de membres fondateurs tels que Catherine Hérold, Rudolf Meyer, Caroline Pirenne et Jean-François Rochat, une représentation d’actionnaires critiques reconnue. Sans être freiné au début par les réticences de quelques firmes, le dialogue avec les entreprises s’est régulièrement développé. Actares est reconnue aujourd’hui comme un interlocuteur critique, mais aussi sérieux et professionnel.

Des forces motrices
Catherine Herold et Rudolf Meyer ont été actifs pendant plus de dix ans dans une co-présidence ou une présidence et ont œuvré au développement de l’organisation et à la structuration de son réseau. Leur expérience diversifiée, au sein d’autres associations, au niveau politique, ou dans l’enseignement, ainsi que leur enthousiasme, ont largement contribué au succès d’Actares. Caroline Pirenne, active en tant que vice-présidente pendant plusieurs années, a soutenu le secrétariat dans la tenue de la comptabilité et les finances. De ses compétences et capacités d’analyse, Jean-François Rochat a enrichi pendant des décennies les discussions au comité. Alessandra Silauri et Edouard Deguemp, qui ont rejoint le comité plus tard, y ont apporté un souffle nouveau.

Toujours prêts à mettre la main à la pâte!
Parallèlement à leurs activités au sein du comité, ils et elles ont fourni une précieuse contribution aux activités des groupes de travail, à l’élaboration des directives de votes et pour des tâches opérationnelles, comme la rédaction, la relecture et la traduction de textes. Le comité et le secrétariat tiennent encore à les remercier chaleureusement de leur immense engagement pendant de nombreuses années, et pour des échanges enrichissants. Ils se réjouissent de pouvoir à l’avenir encore compter sur leur collaboration bénévole, leurs connaissances, leur engagement.