Actualité

Note de lecture: Swiss Trading SA

La «petite» Suisse, pauvre en ressources naturelles, est une des premières places mondiales du négoce des matières premières, métier de firmes au chiffre d’affaires supérieur à ceux de Nestlé, de Novartis ou d’UBS. Pour des groupes comme Glencore, Vitol ou Trafigura, l’absence de transparence est la règle. Quasi rien ne filtre hors des bureaux de négoce établis à Zoug ou à Genève.
Dans un ouvrage au contenu explosif, la Déclaration de Berne met en lumière le rôle d’entreprises suisses dans ce commerce en pleine expansion et le statut de plaque tournante de notre pays. Elle montre la puissance de cette branche, source des plus gros profits de la globalisation, dont les activités s’exercent dans une dangereuse zone grise. La Déclaration de Berne décrit des pratiques scandaleuses, montre par exemple comment les opérations sont financées et échappent à l’impôt, et donne un aperçu des conséquences sociales et écologiques pour les pays producteurs.

Swiss Trading SA - La Suisse,
le négoce et la malédiction des matières premières
Editions d’en bas, Lausanne 2011
ISBN 978-2-8290-0413-1 - Frs 32.-
(Frs 26.- pour les membres de la Déclaration de Berne)