Actualité

Rapport annuel 2020: une année à nulle autre pareille

Pour Actares, le jubilé de ses 20 ans devait être aussi l’année de profonds changements. Ce but a été atteint, mais pas vraiment comme prévu. En même temps que la présidente se retirait, une nouvelle direction administrative d’Actares a dû assurer la manœuvre pour traverser la crise due au coronavirus. Quant aux assemblées générales (AG) des sociétés, Actares n’a pu exercer son influence qu’à distance.

L’annulation de divers engagements et manifestations a marqué 2020 de son empreinte, et pas seulement chez Actares. Le cœur gros, nous avons dû renoncer aux manifestations prévues depuis longtemps pour notre jubilé, à Nyon et à Zurich, et l’AG de nos membres a eu lieu sous forme écrite. L’AG de Novartis en février a été la première, et la dernière, à laquelle Actares a pu participer, avant qu’une interdiction de réunion ait rendu impossible le déroulement en présence des actionnaires de toutes les autres.

Les groupes de travail d’Actares ont pourtant pu amener dans la discussion leurs questions critiques, et présenter au public leurs positions sur les rapports d’activité des entreprises de manière incisive, mais constructive, par des communiqués de presse et une présence sur les réseaux sociaux, et aussi dans certains cas à l’occasion de rencontres directes avec les directions des entreprises (détails pages suivantes).

Engagement actif
Actares a reçu pour la saison 2019/2020 un total de 256 délégations de droits de vote, qu’elle a exercés auprès des sociétés. Comme chaque année, Actares a aussi en 2020 donné des recommandations de vote pour toutes les entreprises du SMI.

Actares avait prévu de participer physiquement aux AG de Roche, Novartis, Nestlé, LafargeHolcim, Credit Suisse, UBS, Swiss Re et Zurich. Une seule présence a été possible à l’AG de Novartis, qui a eu lieu avant le confinement.

Le temps ainsi disponible a pu être utilisé de manière différente, en particulier par un engagement dans le cadre de l’initiative pour des «entreprises responsables», activement soutenue par Actares. Au moyen d’un propre flyer, de l’insertion de témoignages sur son site et les réseaux sociaux, d’une campagne d’envoi de lettres de lecteurs, d’articles dans différents médias, d’encarts dans les magazines de partenaires et aussi d’annonces, nous avons mis l’accent sur l’urgence pour les entreprises d’assumer leurs responsabilités, et mis ainsi simultanément en valeur l’engagement d’Actares.

Changement dans la gestion
En raison du coronavirus, les membres d’Actares n’ont malheureusement pas eu l’occasion de remercier personnellement la présidente sortante Veronika Hendry et la vice-présidente Doris Gerber pour leur travail. Le comité et le secrétariat ont pris congé d’elles dans un cadre restreint mais festif. Rolf Kurath, au nom du comité, a rendu hommage à leur travail et leur engagement. Elles n’ont en effet pas seulement mené des campagnes dans le concret, mais également conçu de nouvelles structures pour l’association, qui sont entrées en vigueur en 2020: réduction du nombre de membres du comité, actualisation des statuts et du règlement interne. Nous souhaitons à Vroni et Doris tout de bon pour le futur! Merci de tout cœur pour votre grand engagement au service d’Actares au cours des dernières années. Pour leur succéder ont été élus le 7 octobre Rolf Kurath (président) et Robert Jenefsky (vice-président), membres du comité déjà dans le passé.

Lors de la dernière assemblée générale du 23 septembre, deux membres francophones ont été élues au comité, Caroline Boutillon-Duflot et Mariane Meyer. Nous leur souhaitons une cordiale bienvenue et un plein succès dans leur collaboration au sein du comité.

Des changements ont aussi été apportés en 2020 au niveau administratif. Une codirection du secrétariat est assurée par Karin Landolt et Roger Saïd, un collaborateur d’Actares depuis plusieurs années. Ils assument ensemble la fonction de direction, succédant à Nicole Weydknecht, qui a quitté Actares au printemps pour poursuivre sa formation.