Dossier: Rémunération et salaires

Les actionnaires aussi prennent leur responsabilité : OUI à l’initiative « multinationales responsables »

Aux côtés d'environ 130 organisations, Actares soutient l’initiative pour des multinationales responsables. L’initiative ne demande qu’une chose : que les entreprises qui ignorent les droits humains et les standards environnementaux en soient rendues responsables. L’initiative protège ainsi les entreprises au comportement exemplaire. Depuis 20 ans, Actares s’engage pour une économie consciente de ses responsabilités.
Article

LafargeHolcim appelé à réduire son empreinte carbone de façon crédible

En dialogue avec Actares – actionnariat pour une économie durable – LafargeHolcim a affirmé à plusieurs reprises sa ferme intention d'aménager l'entreprise en vue d'une plus grande durabilité écologique. Tout en discernant une volonté d'amélioration, Actares demande toutefois que, compte tenu de la crise climatique, LafargeHolcim réduise sensiblement sa charge environnementale en chiffres absolus. Actares est déçu des nouvelles candidatures pour le Conseil d'administration.
Article

Zurich: en pointe dans la fixation des objectifs, mais leur mise en œuvre mériterait d'être améliorée

Actares - actionnariat pour une économie responsable - salue les nombreuses mesures et initiatives rendues publiques par Zurich au sujet de sa politique climatique et environnementale. Dans le même temps, Actares demande une forte amélioration dans leur mise en œuvre concrète. L'organisation s'attend aussi à ce que ces mesures et initiatives soient ancrées dans la politique d'entreprise et de rémunération.
Article

Cumul de fonctions CA/direction générale chez Roche, rémunérations excessives et prix inacceptables des médicaments

Lors de l'assemblée générale de Roche, Actares demande que l'on mette un terme à la double fonction de Severin Schwan comme CEO et membre du conseil d'administration et refuse les rémunérations absurdement élevées en comparaison internationale pour le CEO et les membres du conseil d'administration. Actares critique également la pratique particulière de Roche dans la fixation des prix des médicaments en Suisse et à l'étranger.
Article