Dossier: Corporate Governance

Cumul de fonctions CA/direction générale chez Roche, rémunérations excessives et prix inacceptables des médicaments

Lors de l'assemblée générale de Roche, Actares demande que l'on mette un terme à la double fonction de Severin Schwan comme CEO et membre du conseil d'administration et refuse les rémunérations absurdement élevées en comparaison internationale pour le CEO et les membres du conseil d'administration. Actares critique également la pratique particulière de Roche dans la fixation des prix des médicaments en Suisse et à l'étranger.
Article

Le CEO de Novartis estime que dans certains cas des prix de médicaments de 6 à 7 chiffres sont justifiés !

Actares - actionnariat pour une économie durable - questionnera Novartis à son assemblée générale 2019 sur le retrait de production de médicaments traditionnels pour la majorité des patients, et sur une spécialisation vers des médicaments à prix élevés. En outre, Actares demande des explications sur des rapports selon lesquels des germes résistants ont été trouvés dans des analyses d'eau, dans les environs d'une firme indienne dont Sandoz fait partie des clients.
Article

Actares perd confiance dans l'efficacité des règles de compliance de Novartis

Depuis plusieurs années, Actares demande à Novartis de renoncer à des méthodes de marketing non éthiques et de respecter strictement son propre Code de conduite. A tous les reproches, le CEO et le président du conseil d'administration de Novartis ont régulièrement promis des améliorations. Une de ces mesures a été de nommer au niveau de la direction de l'entreprise Mme Shannon Klinger comme responsable en chef de l'éthique. Mais entre-temps, Mme Klinger est elle-même soupçonnée d'un comportement incorrect.
Article

Rémunération excessive pour le président de Roche

Rémunération excessive A l’occasion de l’Assemblée Générale de Roche, Actares demande à cette entreprise de reconsidérer les rémunérations qu’elle juge excessives versées au président du conseil d'administration. C'est surtout la rémunération du conseil d'administration sous forme de bonus qui est contraire à une bonne pratique et menace son indépendance vis-à-vis du management. De même, la transparence exigée par Actares dans les informations relatives à la délivrance de médicaments dans les pays en développement laisse encore à désirer.
Article

Prix élevé des médicaments et nouveau soupçon de scandale chez Novartis

Actares - actionnariat pour une économie responsable - critique Novartis à l’occasion de son assemblée générale 2018 à cause des mesures encore trop peu efficaces de lutte contre des pratiques de marketing et de vente déloyales. En outre, Actares craint qu'avec les nouvelles générations de médicaments de thérapie génique on assiste à des hausses de prix exorbitantes pour les systèmes d'assurances.
Article