Archive: 05/2014

Credit Suisse coupable, et ses responsables?

Credit Suisse plaide coupable dans les affaires de fraude fiscale qui l'opposent aux autorités américaines. Les dirigeants actuels se déclarent innoncents. Si tel est le cas, il est de leur devoir de traîner les responsables du scandale devant les tribunaux et de les faire passer à la caisse. … »

Swatch brille, mais où est la transparence?

A l'assemblée générale de Swatch du 14 mai 2014, ACTARES loue la gestion non conventionnelle et couronnée de succès de l'entreprise. Même si les analystes financiers ne sont pas trop pris au sérieux par Swatch, la réussite est évidente - ou justement pour cette raison. En revanche, la communication sur les thèmes de la responsabilité sociale est clairement insuffisante. … »

Hausse des rémunérations chez Credit Suisse: pourquoi?

Lors de l'assemblée générale de Credit Suisse du 9 mai 2014, ACTARES, Actionnariat pour une économie durable, dénonce le sans-gêne des hausses massives de rémunérations, malgré les performances modestes, les scandales innombrables, la menace d'une plainte aux USA, les contestations autour des restitutions de rétrocessions et la problématique non résolue du "too big to fail". ACTARES refuse la décharge, s'oppose au rapport de rémunérations et aux modifications de statuts. … »

Nouvelle UBS? Scandales, procès, amendes et hausse des rémunérations

ACTARES, Actionnariat pour une économie durable, refuse à la prochaine assemblée générale d'UBS du 7 mai 2014 le rapport de rémunérations et la décharge: hausse des rémunérations au lieu d'une modération, problème "too big to fail" irrésolu, scandales continuels encore récemment - dont personne n'est responsable - et financement massif d'industries préjudiciables pour le climat. ACTARES demande à UBS de commencer dès maintenant à se retirer de l'exploitation de charbon à ciel ouvert. … »

Politique climatique des grandes banques suisses peu crédible

Malgré une façade reluisante, la politique climatique des grandes banques suisses Credit Suisse et UBS reste encore peu convaincante. A l’occasion de leurs deux assemblées générales, ACTARES critique en particulier le financement massif d’énergies non renouvelables, en particulier l’exploitation minière du charbon, qui réduit à néant tous leurs autres efforts. … »